À éviter

Demander le deadname.
Poser des questions sur les organes génitaux.
Demander si des opérations chirurgicales ont été pratiquées alors que ce n'est pas le sujet de la consultation.
Demander si la personne compte faire des opérations chirurgicales.
Demander la réaction de la famille de la personne trans lors du coming-out.
Demander des détails sur les pratiques sexuelles.
Juger le physique : « c’est réussi », « on dirait vraiment un homme / une femme », « vous étiez mieux avant », « ça se voit que vous êtes trans ».
Les questions de type «je ne voudrais pas paraître indiscret·e mais...».
Faire des remarques sur la présence éventuelle de prothèses (mammaires / pénienne).

Examen clinique


Doit concerner uniquement les parties du corps en rapport avec le motif de consultation.
Expliquer le déroulement de l'examen en amont afin de prévenir les angoisses.
Réutiliser le vocabulaire spécifique employé par la personne pour désigner les différentes parties de son corps, le cas échéant demander si elle souhaite en utiliser un.
Si la personne doit se déshabiller, l'inviter à le faire de manière sécurisante par exemple derrière un paravent.

Biologie intiale en vue de la prise d'un THS

Bilan hormonal Autres
Testostérone
Oestrogène
Prolactine le matin à jeun après 20 min de repos
LH
FSH
TSH
NFS
Bilan lipidique
Glycémie à jeun
Bilan hépatique (ASAT, ALAT, GGT)
Créatinine

Accompagnement

Estimer la qualité du soutien dont dispose la personne (amis, famille, entourage professionnel...).
Proposer un soutien psychologique si la personne en ressent le besoin.
Évaluer les ressources matérielles et éventuellement suggérer des aides, évaluer la dépendance financière en prévision d'une possible rupture familiale
Présentation des ressources régionales : remise d'un document avec les adresses et contacts des associations.

Historique médical

A retracer de manière respectueuse : ne pas insister, respecter si refus de la personne et proposer d’en rediscuter plus tard.

Questions simples : « Quelle est votre identité de genre? Quel sexe vous a été assigné à la naissance? »

Recherche les éventuelles auto-médications hormonales passées (avec bienveillance!).

Expliquer pourquoi on recherche certaines choses dans l'historique.

Demander à la personne si des choses lui semblent importantes à mentionner.

Rechercher une éventuelle dysphorie de genre

Cf lexique

☞ Anxiété, dépression et/ou irritabilité.
☞ Souffrance cliniquement importante ou troubles évidents du fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres zones importantes de fonctionnement.

N'est pas une condition obligatoire du parcours trans et ne détermine pas l'accès à l'hormonothérapie et/ou à la chirurgie !

Sources : Chrysalide, Wikitrans (1) et (2), Protocole de santé trans de la Maison Dispersée de Santé de Lille-Moulins, HAS, Manuel MSD

Date de dernière modification : 25/02/2021