Lettre d'attestation de suivi psychiatrique

N'est pas obligatoire afin de pouvoir débuter un THS...

... mais parfois exigée par certain·es spécialistes (endocrinologues, chirurgien·nes)

⚠ La psychothérapie n’est pas un prérequis à l’hormonothérapie et la chirurgie

Prises en charge complémentaires


Orthophoniste : harmonisation de la voix
Dermatologue : épilation définitive
Psychiatre ou psychologue : accompagnement non stigmatisant
Kinésithérapeute : accompagnement de la transformation du corps, notamment musculaire, induite par les hormones + décryptage et travail sur les stéréotypes de genre social dans les façons de bouger, de s'asseoir, de marcher + accompagnements post-op

Facteurs de risques associés à rechercher

Psychiatriques : dépression et tentatives de suicide possiblement liées à la transphobie, TCA, trouble anxieux...

Cardio-vasculaires et métaboliques sous THS : hypertriglycéridémie, hyperlipidémie, HTA, diabète de type 2

Dépistages

IST : sérologies VIH / VHB / VHC / syphilis, PCR gonocoque et chlamydia urinaires
Frottis du col utérin chez les personnes possédant un utérus à partir de 25 ans
Mammographie : chez les femmes trans ayant pris une hormonothérapie > 5 ans, tous les 2 ans à partir de 50 ans
Violences : sexuelles, psychologiques, physiques...
Consommations : de tabac, d'alcool, de stupéfiants

ALD n°31

Demande d'ALD "hors liste" par le médecin traitant possible et très fortement recommandée pour la prise en charge des frais médicaux : formulaire vierge
Exemple ici pour un parcours masculinisant
Exemple ici pour un parcours féminisant

Fertilité

Jusqu'à la loi de 2016, le changement d'état-civil n'était pas accordé sans une stérilisation définitive de la personne trans.
Les recommandations françaises (HAS 2009) et internationales (WPATH 2013) préconisent l'information de la personne trans quant aux possibilités de préservation de sa fertilité.

Conservation des gamètes : possible en France dans un centre CECOS

PMA (en attente loi de Bioéthique 2020) : les couples femme cis / homme trans (dont le changement d'état-civil a été effectué) peuvent avoir accès à la PMA

Sources : Ameli.fr, Trans Posé·e·s, Transidentité, Ouest Trans, Wikitrans (1) / (2) / (3) / (4), Chrysalide (1) et (2), WPATH, Protocole de santé trans de la Maison Dispersée de Santé de Lille-Moulins, CECOS.org, HAS, Code la Santé Publique, Outrans, Société canadienne du cancer (1) et (2)

Date de dernière modification : 25/02/2021